Les 9 disparus de Bépanda

 Dans Assassinats

Le 23 janvier 2001 à l’aube, les forces sanguinaires de la Gendarmerie Nationale Camerounaise, conduites par le capitaine Jean-Jaques Abah Nzengue , sous les ordres du colonel Bobo Ousmanou, enlevaient de leurs domiciles 9 vaillants, innocents et jeunes gens surpris en plein sommeil. Depuis lors , plus aucune nouvelle de ces honnêtes citoyens. Du procès biaisé sur cette affaire à la suite d’une enquête officielle macabre et honteuse, il en sortait que  les 9 s’étaient volatilisés de leur lieu  détention arbitraire et évanouis à jamais dans la nature.

Pour nous, amis, frères, voisins et proches de ces disparus, de sources dignes de foi la vérité est que, les 9 avaient été tout simplement  exécutés en lieu et place des bandits de grands chemins qui ont eut la vie sauve en échange de plus de 60 millions de FCFA qu’a reçu l’autorité détentrice.

Please follow and like us:
Articles récents

Laisser un commentaire

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://paulbiya2018.africa">
YouTube